Le clan des goujats !

Publié le par Melle Bulle

Il y a des jours comme ça où on a pas de chance. Moi c'était lundi dernier. J'ai eu à faire à deux goujats de la pire espèce!

Parce qu'à y repenser c'était plutôt drôle, je vais vous raconter...

Goujat number one: L'ophtalmologue

Lundi, 14h30.
J'ai rendez-vous avec le Dr M., ophtalmologue. Je suis reçue par un homme âgé, petit au regard pervers... (si, si je vous assure). Enfin, je me dis c'est dans ma tête. Mais le voilà qui louche sur ma poitrine... Il m'installe près de ses instruments de mesure, et ne trouve pas mieux que de me saisir les cuisses pour les mettre entre ses jambes... j'ai eu un mouvement de recul, mais ça l'a fait rigoler. Ca a un peu détendu l'atmosphère, et je me demandais toujours si ce n'était pas moi qui psychotais... Puis il me fit sourire sur une petite anecdote... J'ai même éclaté de rire... Et le voilà qui s'écrie:
- Oh, mais qu'est-ce que vous avez à votre dent ? Ce n'est pas joli du tout! Il faut faire arranger ça par un orthodontiste !
Non mais de quoi je me mêle ???!!! GOUJAT ! Oui, petite j'ai perdu une dent lors d'un accident de vélo... j'ai porté des appareils dentaires pendant des années, mais aujourd'hui j'ai une dent plus grande que les autres. Oui, on m'a déjà proposé d'arranger ça, mais c'est cher, et pour tout vous dire je me suis habituée... Il paraît même que cela me donne un certain charme... aux dires d'une personne qui m'est chère. Alors je n'y touche pas ! Et puis de quoi je me mêle, goujat !
Je ne suis pas prête d'y remettre les pieds, je vous le dis !!!


Et vous, ça vous choque ? Qu'en pensez-vous ? (bon, c'est vrai, je force un peu là !)

Goujat number two : l'ouvrier du bâtiment

Lundi, 15h45.
Je me remets à peine de la réflexion qui m'a été faite par mon ophtalmologue lorsque je passe par une rue en travaux. Il pleut, mon mauillage dégouline, je me planque sous ma casquette noire... et j'aperçois au loin des ouvriers du bâtiment. Je continue d'avancer, sans faire plus attention à ce qui m'entoure, et encore plongée dans mes pensées. lorsqu'une voix s'élève :
"Hey, bonjour mademoiselle, t'as vu mon gros engin ? Il fait du bruit, hein ?"
Je n'en crois pas mes oreilles!!! Quel rustre ! Ce qui m'a le plus énervé encore, c'est ma non-réaction. Je me suis sentie si bête, que j'ai enfoncé un peu ma tête dans les épaules et continué mon chemin en espérant que les passants autour de moi n'avaient rien entendu, ce qui était peu probable... Pourquoi n'ai-je pas répliqué ?

Je ne souhaite pas faire de généralités, tous les ophtalmos et les ouvriers du bâtiment ne sont pas comme ça... mais je vous renvoie à une anecdote de Belle-Enfant à qui il est arrivé une aventure similaire...

Je ne vous raconte pas comme j'étais énervée ce jour là !

Publié dans Perso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Megaphone 20/11/2009 17:36


Allons, allons.... Nous ne sommes pas tous comme ça.... Tout de moins je pense..... Disons que tu es tombée sur 2 abrutis primaires sur un laps de temps très court... Probablement parqués dans la
même zone afin de ne pas trop polluer l'atmosphère ambiante....


Melle Bulle 21/11/2009 20:16


Oui, et heureusement !!!


le musicien du dimanche 17/11/2009 01:37


Qu'ils s'occupent de leur boulot ce sera pas mal...


Melle Bulle 17/11/2009 22:25


Oui, c'est clair... ce serait un bon début !


rubrique en vrac 14/11/2009 06:02


alors, on attends toujours des photos de tes nouvelles lunettes?


Melle Bulle 14/11/2009 09:20


je vais en faire promis !!! Mais pas aujourd'hui !!! Peut-être demain !!!


Walpurgis 12/11/2009 22:22


Tu es si charmante, quelle sourire, tu pétilles ^^
Quant aux remarques des ouvriers, j'ai déjà eu le droit à ce genre de propos, je préfère répondre : "Ta gueule, pauvre beauf !" C'est pas sympa mais ça leur ferme le clapet !


Melle Bulle 13/11/2009 15:46


merci...
Pour les ouvriers, j'arrive pas à leur répondre, je pars toute honteuse, comme si c'était moi qui devais me sentir coupable ! Je sais, c'est nul !


DOMDOM 11/11/2009 14:12


Hello Steph
Tu en vis de droles d'aventures...
Pas étonnant qu'on déteste les hommes quand ils sont aussi mal élevés que ceux là ! Pas étonnant que les femmes préfèrent la compagnie d'autres femmes !
Où sont les valeurs d'antan ? galanterie, faire la cour sans impatience, délicatesse, etc...
Biz
Dom


Melle Bulle 12/11/2009 08:48


Oui, enfin je n'en suis pas au point de ne plus aimer les hommes... mais parfois oui, on se demande où est la galanterie !