Benazir Bhutto, le drame afghan

Publié le par Melle Bulle

 


MusicPlaylist
MySpace Music Playlist at MixPod.com

 

 


Oui, je sais, c'est la première fois que je fais le portrait d'une femme décédée... Mais que voulez-vous, cet article m'a été soufflé par un ami (merci Julien pour l'idée...) et je trouve la vie de Benazir Bhutto fascinante, tragique et fondamentale !

Benazir Bhutto est née en 1953 au Pakistan et a été assassinée pour son rôle politique dans ce même pays le 27 décembre 2007.


Son combat politique

Ses idées politiques sont celles du Parti du Peuple Pakistanais, mouvement affilié à l'Internationale Socialiste.

Son père fut pendu en 1979 pour ses idées politiques socialistes par le général Muhammad Zia-ul-Haq qui imposait alors la loi martiale.

Benazir Bhutto fut la première femme élue démocratiquement
au poste de Premier ministre dans un pays à majorité musulmane. Malheureusement, les deux fois où elle a été élue, le Président l'a destituée sur la base d'accusations de corruption. Elle devra à chaque fois s'exiler (Dubaï, puis Londres).

Elle fut élue pour la première fois au poste de Premier ministre en 1988 après la mort suspecte du Génral Zia dans un accident d'avion.

En 1990 le Président Ghulam Ishaq Khan destitua Benazir Bhutto sous prétexte de malversations politiques et de corruption. En 1994 elle fut innocentée de ce prétendu crime.

En 1993, cependant, elle fut à nouveau élue Premier Ministre. Plus chevronnée, elle crée des alliances militaires efficaces. Néanmoins elle doit faire face à la montée du fondamentalisme musulman. En 1994, elle s'allie tout de même à un mouvement islamiste dirigeant de madrassas talibans... L'assassinat de son frère Murthaza Bhutto, candidat aux élections de 1996 a constitué l'argument principal pour la destitution de Benazir au poste de Premier Ministre. En effet, elle fut accusée d'avoir commandité le meurtre de son propre frère qui commençait à avoir une popularité plus importante que la sienne...

En 1996 le parti de Benazir Bhutto perdit les élections face à la Ligue Musulmane.


Une femme libre et indépendante...

En 1989, elle reçoit le prix de la liberté par l'Internationale Libérale. Il s'agit d'une fédération mondiale des partis politiques sociaux-libéraux fondée en 1947 dont le siège est à Londres.


Une femme à abattre

En 1987, elle échappa à un premier attentat, alors qu'une manifestation avait eue lieu contre le général Zia alors en fonction.

De retour à Karachi en octobre 2007, à la descente de son avion elle fut la cible d'un autre attentat-suicide dont elle sortit indemne mais qui coûta la vie à 136 personnes...

Après son exil, elle obtint du président l'autorisation de revenir au Pakistan et un accord de partage du pouvoir après les élections prévues en janvier 2008. Cet  accord fut fortement remis en question par les membres de son parti qui la critiquèrent.

Jusqu'aux élections législatives de 2008 qu'elle briguait, elle protesta contre l'état d'urgence décrété par le président Musharaf. En effet, cela signifiait le report des élections. Benazir organisa des marches de protestation et fut assignée plusieurs fois à résidence.

Elle fut la figure de proue du Parti du Peuple Pakistanais lorsqu'elle fut assassinée dans un attentat-suicide en décembre 2007.

Cette fois-ci, elle ne put en réchapper. Les controverses sont nombreuses quant au commanditaire de ce meurtre.
Le chef des opérations d'Al Qaïda en Afghanistan, Mustafa Abu Al-Yazid, a revendiqué l'attentat et déclaré de Benazir Bhutto qu'« elle était une fidèle de l'Amérique et promettait d'écraser les moudjahidins, et elle a été liquidée » mais, le même jour, le chef supposé d'al-Qaida au Pakistan, Baïtullah Mehsud dément l'avoir fait tuer .

Sa mort donna lieu à 3 jours de deuil national décrété par le président Musharaf et des émeutes qui eurent pour conséquence 32 décès.

"I put my life in danger and came here because I feel this country is in danger. People are worried. We will bring the country out of this crisis", furent ses derniers mots.

Benazir Bhutto et le monde

Benazir a beaucoup voyagé, donné de npmbreuses conférences dans le monde. En janvier 2007 elle fut invitée par le président Bush à prendre la parole sur la situation de son pays devant le Congrès et les responsables du Département d'Etat.

Aujourd'hui, l'ONU a décrété l'ouverture d'une enquête sur la demande du Pakistan.

Publié dans Culture & cie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carla 27/04/2010 08:42



chère Melle Bulle, moi aussi je suis tombée sous le charme de cette femme... j'ai écris un livre sur benazir et je cherche un photo pour la couverture, je vois que tu en as de très belles: sont
elles libres de droits? puis-je en prendre une pour mon livre? j'en serais ravie! le livre sors en juin, dis moi où je peux t'en envoyer une copie!


carla



Melle Bulle 10/05/2010 14:48



Malheureusement j'ai trouvé ces photos sur internet, et je ne crois pas qu'elles soient libres de droit... Mais je serai ravie que tu m'envoies une copie de ton livre. Donne-moi ton adresse mail
je t'enverrai mes coordonnées postales. Bonne chance pour les photos.



Walpurgis 01/11/2009 23:07


Je connaissais très peu son histoire ! Merci pour cette biographie. Je connais plus la personnalité du Commandant Massoud, afghan, assassiné en 2001.


Melle Bulle 03/11/2009 21:01


Dommagen ce n'est pas une commandante... sinon je lui aurai dédié un article ! ;)


Opti-mix-tic54 31/10/2009 12:43


Hello toi ;)

Par curiosité, comment as-tu fais pour mettre un sondage sur ton blog?
Qui sait si dans l'avenir j'en éprouve l'utilité...
Bon samedi et merci de ta fidélité sur mon blog qui se veut tout autant être ton blog!!!!


Melle Bulle 03/11/2009 21:06


J'utilise ce site tu vas dans mini-poll et tu crées ton sondage... c'est très basique !


souska 31/10/2009 07:50


Belle article c'est une femme forte.Bisou et bon week end


Melle Bulle 31/10/2009 07:57


Merci ! Bon week end à toi aussi !