Article tiré par les cheveux...

Publié le par Melle Bulle

 

Mode 7612 [640x480]Y'a des matins comme ça...


Y'a des matins comme ça, quand on voit sa tête, on a envie de se recoucher. Beh c'est un peu ce qui m'est arrivé aujourd'hui lorsque j'ai voulu me brosser les cheveux. Bon, je suis une habituée : ce noeud là, je le connais bien. Je le retrouve quasiment un jour sur deux, toujours au même endroit. Et il a le don de m'énerver.


J'ai quand même réussi à trouver une solution : le Zeste Démélant du PetitMode 7619 [640x480] Marseillais. Attention, ce produit n'est pas miraculeux, il a même de nombreux défauts, mais jusqu'à ce jour c'est la seule solution que j'ai réussi à trouver pour venir à bout de ce noeud démoniaque. Déjà il faut mettre la dose, après avoir bien mouillé la mèche avec le produit il m'a fallu 2 ou 3 minutes de brossage pour déméler la mèche rebelle. 


Mode 7629 [640x480]Bref, après quelques secondes de douleur (beh oui, c'est pas un produit miracle je vous l'ai dit), j'ai pu retrouver une forme humaine.

Ceci dit, autre inconvénient de ce produit : il me fait les cheveux gras, donc pas top. Généralement quand je l'utilise (donc un jour sur deux, si vous avez bien suivi), je m'attache les cheveux, sinon lorsque mes cheveux sèchent ils ne sont pas super.


Par curiosité, je suis allée voir les avis des autres internautes sur ce produit (ce site est d'ailleurs très sympa pour donner/avoir des avis sur les produits, et parfois même participer à des enquêtes, c'est sympa de recevoir des produits gratos en échange de quelques infos sur ceux-ci) et ils ne sont pas folichons du tout... 


Du coup si vous avez des conseils pour venir à bout de ce genre de désagréments matinaux, je suis preneuse ! (recettes de grands-mères ou produits miracles)


Bon, sinon en matière de noeud, y en a une qui a du avoir quelques soucis aussi :

 

 

Et vous, c'est quoi ton souci dans la glace du matin ? Comment tu en viens à bout ?


A bientôt !

Publié dans Mode-Beauté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article