Les employeurs qui rappellent pas c'est comme toutes celles qui portent la frange à la Kate Moss...

Publié le par Melle Bulle

 


MusicPlaylist
MySpace Playlist at MixPod.com

...Ca m'énerve !




Vendredi dernier j'ai passé un entretien pour un poste de conseillère chez Groupama. Il faut quand même préciser que 2 mois auparavant j'avais déjà passé pour eux deux tests (de logique et de personnalité) et un entretien. A l'issue de ces tests et entretien, on m'avait répondu que je ne serai pas retenue pour la suite, car il n'y avait pas de poste dans mon secteur géographique. Alors lorsque j'ai été rappelée et que l'on m'a posé cette question "voulez-vous toujours travailler pour nous, un poste s'est libéré?", j'y ai vraiment cru !



Règle 1: se montrer disponible

Vendredi matin, donc, on m'appelle pour un entretien le vendredi soir de ce même jour. Excitée et nerveuse, je m'arrange auprès de mon employeur actuel pour me libérer, et à 17h précise je me présente, m'imaginant déjà dans une robe blanche à pois verts: Cerise, c'est moi !



Règle 2: convaincre

Mais voilà, l'entretien ne se passe pas si bien que cela. Je sens que je manque d'énergie et que je ne crois pas à ce que je dis. Enfin, je réponds correctement aux questions, c'est déjà ça ! A la fin de l'entretien, le recruteur, un directeur régional, me dit (et je bois ses paroles): "Vous aurez de nos nouvelles en début de semaine prochaine sans faute. Si c'est moi qui vous appelle, c'est non. Si c'est un de mes collègues, ce sera pour vous fixer un ultime entretien".



Lundi, Mardi, Mercredi...

J'ai passé 3 jours à attendre fébrile que l'on me rappelle. Le téléphone portable en mode vibreur ne m'a pas lâché d'une ombre... Dans ma poche ou dans ma main si j'avais pu me le greffer je l'aurai fait ! Mais rien... enfin si: un sms de mon amoureux pour me dire qu'un chèque avait été encaissé, Orange pour me prévenir que mon forfait arrivait à épuisement... Mais du directeur ou de son collègue, aucune nouvelle...



Ca m'énerve !

On est bien d'accord : lundi ou mardi c'est un début de semaine, mercredi on est déjà au milieu de la semaine... Alors jeudi c'est plutôt vers la fin, non ? Donc jeudi, je n'y tiens plus ! J'appelle le directeur régional. Il paraît que ça fait bien : cela montre notre motivation. Mais voilà, je tombe sur une messagerie... Paniquée, je raccoche... Et puis je réfléchis : le directeur va voir que j'ai essayé d'appeler, sans laisser de message, c'est pas très sérieux. Alors je rappelle et laisse un message... Oui mais voilà, il ne me rappelle pas... Et là ...



... Ca m'énerve... oui ... Ca m'énerve...

Nous sommes donc vendredi. Une semaine que j'ai passé l'entretien, 3 jours qu'on aurait dû m'appeler. Vous connaissez cet état? On est dans l'attente, en passant par toutes les phases: c'est mauvais signe, il aurait dû m'appeler, c'est bon signe, son collègue va m'appeler... On est fébrile, tremblant, stressé, impatient, nerveux et surtout : ENERVE ! Alors je n'y tiens plus, je rappelle, quitte à paraître un peu lourde... Et là je tombe sur le gars: "Ah oui, Melle P.., nous n'avons pas retenu votre candidature. J'allais vous envoyer un courrier. " UN COURRIER ! Mais il m'avait dit qu'il rappellerait ! Le con ! Tout ça pour ça...



Alors oui...

Ca m'énerve!

Publié dans Handmade

Commenter cet article

Walpurgis 09/10/2009 10:50


Actuellement au chômage, je fais des candidatures spontanées et des candidatures à des offres d'emploi. Et bien à ma grande surprise, on me répond souvent en spontané mais par contre en offre
d'emploi, j'ai quasi jamais de réponse alors qu'ils sont censés chercher !!!


Melle Bulle 09/10/2009 14:12


Je suis vraiment surprise !!! Du coup je vais faire un peu plus de candidatures spontanées !


Coeur Noir 20/06/2009 21:45

Bel exercice que de transformer une relative déception en une chronique de vie amusée... bravo !

Melle Bulle 20/06/2009 21:57


Merci !