Millénium, Le Film

Publié le par Melle Bulle

 


Je l'attendais avec impatience : Millénium, Le Film... Je suis allée le voir mercredi 13 mai, jour de sa sortie, au cinéma Le Palace de Romorantin. Le film de Niels Arden Oplev avec Michael Nyqvist dans le rôle de Michael Blomkvist et Noomi Rapace dans celui de Lisbeth Salander ne m'a pas déçu...

Mikael Blomkvist, le journaliste ténébreux



J'avoue : en lisant Millénium de Stieg Larsson, j'ai beaucoup fantasmé sur le personnage de Mickael Blomkvist, décrit par l'auteur comme un séducteur succombant facilement à l'attrait d'un joli minois. Il nous était présenté dans le roman comme un homme dégageant un charme ravageur, j'imaginais un mâle résolument "What else?". Le choix du casting s'est porté sur Michael Nykvist, un acteur très physique, larges épaules et regard bleu azur, au charme typiquement suédois. Parfait.

Un couple "Rock'n Roll"


Ne vous y fiez pas ! Malgré ses 50 kilos kilos et son mètre soixante, Lisbeth Salander est capable d'assomer un violeur à coups de club de golf ! Seul Mikael semble en mesure de canaliser cette rage.
Entre ces deux écorchés, la passion se mêle à l'incompréhension, à l'image de ces couples que tout oppose. Mention spéciale à Noomi Rapace, très crédible en hacker punk, tatouée de partout.

Une famille très "Desperate"



La famille Vanger me fait penser aux héros  de Wisteria Lane,  nos "Desperate Housewives" préférées... Les sourires de façade semblent cacher d'horribles secrets.
Seuls les décors changent, on n'est plus au milieu d'une banlieue chic américaine, mais au cœur des magnifiques paysages de la Suède profonde. Un calme apparent secoué par des scènes très violentes. Ames sensibles s'abstenir !

Mon avis :



J'en rêvais depuis l'annonce de la sortie du film. J'en ai encore rêvé la veille de la séance: Mikael Blomkvist, Lisbeth Salander, Erika Berger... Ces noms m'ont accompagné pendant de longues soirées lecture! Vous imaginez mon excitation lorsque les lumières se sont éteintes, avec au fond du ventre, je dois bien l'avouer, la peur d'être déçue ! Un angoisse dissipée dès les premières images.



Millénium le film est parfaitement fidèle au livre.
Peut-être trop. Les personnages, la trame (même si le réalisateur s'est concentré sur l'enquête principale et la relation entre Mikael et Lisbeth), les décors, jusqu'aux dialogues : on retrouve en images l'atmosphère oppressante qui a fait le succès du roman.

 

 

 

Publié dans Culture & cie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stedransky 17/05/2009 19:31

Tu as aimé le Mickaël du film ? Moi, franchement, je l'ai trouvé très normal, voir franchement pas beau du tout.
J'ai aimé dans ce film que les personnages aient l'air d'avoir leur âge et qu'on utilise pas des femmes avec l'air jeune ou des hommes parfaits. Mais par rapport à l'idée que je me faisais du personnage masculin, je n'ai pas retrouvé mes images. En revanche, Lisbett est géniale, et franchement belle en pouffiasse à perruque blonde : c'est un pied de nez aux clichés sur la beauté. En fait, j'ai un peu l'impression que le message est "la beauté, on s'en fout". Ca recentre bien mieux sur la personnalité complexe et en devenir des personnages, ça soulage.

Melle Bulle 17/05/2009 19:36


Je ne le trouve pas spécialement beau, mais je lui trouve beaucoup de charme ! Il dégage quelque chose... Comme dans le livre, d'ailleurs (on ne nous le décrit pas comme quelqu'un de beau, mais qui
a un "je-ne-sais-quoi')... Cela dit je suis d'accord sur le fait que les personnages ne correspondent pas aux canons ordinaires de la beauté! (notamment Erika Berger, qui est tout à fait
ordinaire). Et oui, le personnage de Lisbett est admirablement bien incarné par Noomi Rapace.