Constance et moi...

Publié le par Melle Bulle

L'instant VERLUCA

Je voudrais vous parler d'une artiste que j'ai découverte grâce à son titre Les Trois Copains ( le Chocolat, l' héroïne et la vodka)...
Première chose que je vous conseille: écoutez-là ! Et vous avez beaucoup de chance, je vous ai préparé une petite sélection, il n'y a plus qu'à lancer la playlist !


Découvrez Constance Verluca!



Une personnalité à part...

C'est bon? Vous l'avez dans les oreilles ?
Car l'impolitiquement correct Les Trois Copains est l'arbre qui cache la forêt. Constance VERLUCA est une jeune femme sûre de ses charmes, délurée (Majeure), voire carrément odieuse (Tu es laide). Hypocrite, vénale, méchante, voire doucement folle, elle est dotée d'un sens aigu de l'autodérision.


Des textes à l'humour caustique

Ses textes sont drôles et caustiques. Totalement décalé, noyé d'humour noir Adieu Pony est le premier album de cette méchante demoiselle ! Composé d'une série de comptines crues et cruelles Pony est interprèté par une Constance VERLUCA à la voix virginale. Son album est tour à tour drôle, impertinent, doux et aborde des thèmes tabous : avec une langue décomplexée et une douceur volcanique, voire extatique, Constance VERLUCA tacle une copine - «Tu es laide, je suis jolie» - puis un ex, fait l'éloge de la simulation ou de Trois Copains: «L'héroïne, le chocolat et la vodka.» C'est de la chanson teigneuse plutôt bien vue. Une langue bien pendue, donc, et délicieusement fielleuse.Je savoure donc les textes de Constance VERLUCA, qu'elle a écrit elle-même (c'est assez rare maintenant pour qu'on le signale !) conjointement avec Julien HIRSINGER.

Du son folk rock à l'ancienne

Le contraste est surprenant entre des petites mélodies naïves et des chansonnettes surprenantes. Les musiques sont empreintes d' un rock folk chic et des slows à l'ancienne...



A signaler aussi que cette ancienne mannequin a co-écrit le scénario de "Jeux d'enfants" !
Adieu Pony est un premier disque réussi. Des propos matraques sur des musiques un rien américaines, du rire même jaune et la voix charmante d’une jeune fille qui n’a pas froid aux yeux. Tout pour plaire.


Mais vous, qu'en pensez-vous ?

Publié dans Culture & cie

Commenter cet article