La Cité Médiévale de Mennetou Sur Cher

Publié le par Bulles à la Gomme

Samedi 22 Février 2009,
Visite de la Cité Médiévale
de Mennetou sur Cher

 

PRESENTATION
Mennetou est une petite cité médiévale aux portes de la Sologne, sur la route des Châteaux de la Loire. Habité par 900 âmes (totalement invisibles), mi-berrichon, mi-solognot, ce petit bourg est situé entre Vierzon et Tours, à 15 mns de Romorantin, 2h de Paris, 1h d'Orléans ou encore 30 mns de Blois.
LA CITE MEDIEVALE
Mennetou sur Cher est une Cité Médiévale. L'ensemble des ruelles de la vieille ville est pavée.
Au début du XIIIè siècle, Philippe Auguste part à la reconquête du Royaume de France dont les 2/3 des terres sont aux mains des Anglais. Monesto (Mennetou au XIIIè s), domaine capétien, possède des atouts naturels qui en font une place idéale de défense avancée.
PROMENADE
Nous sommes arrivés par la Porte d'en Bas ou Porte Sud. Dans sa partie basse, une arche en ogive permet l'entrée dans la Cité. Au premier étage, se trouvait la porte des gardes. De chaque côté de l'édifice on aperçoit  des avancées: les contreforts. Elles permettaient d'assurer la stabilité  de lédifice que les eaux du Cher venaient constamment frapper. Cela atteste de la présence du Cher au bas des remparts lors de la construction.






















Nous remontons vers la Place d'Arme et la rue Jeanne d'Arc pour nous retrouver devant un joli petit puits et une bâtisse  massive. Il s'agit de la Grange aux Dîmes Seigneuriales. Ce bâtiment date du XIIIè s, mais il repose sur les fondations d'un édifice du XIè s. Au premier étage, les deus fenêtres géminées de style gothique éclairent une grande salle qui servait de salle de conseil, de réunion ou d'audience avec le seigneur. Après avoir connu de multiples propriétaires au cours des XVIIIè s et XIXès, la bâtisse est rachetée par la commune en 1951.


















Nous faisons demi-tour en remontant la grande rue. Au bout, nous apercevons la Porte d'En Haut, ou Porte Nord. Cette porte laisse entrevoir le système de construction des édifices moyenâgeux. Dans la partie supérieure, à droite, apparaissent des trous de boulin ou opes. Ils servaient à recevoir des poutres sur lesquelles on plaçait des bastings afin de former un véritable échaffaudage. On érigeait ainsi l'édifice de pallier en pallier.


















IMPRESSIONS PERSONNELLES

Pour un samedi après-midi, j'ai trouvé que le bourg était mort ! Pas âme qui vive, pas de petites boutiques ouvertes, pas un café... Par ailleurs, pas de chance, le temps était d'un gris triste, comme en atteste les photographies. Cela n'a pas empêché mon cher et tendre de s'amuser dans les ruelles de Mennetou et de bénir les passants... Il faudra revenir lors d'une manifestation un jour où le soleil décidera de montrer le bout de son nez !


Publié dans Culture & cie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TRIVAGO 26/05/2012 18:28


Bravo pour cet article !


Comme vous, j'aime bien les vieilles pierres !


Même si le temps était gris, il est très agréable de se promener dans une cité médiévale ! Elle est jolie !


Je vous invite à découvrir le site de voyageurs Trivago afin de partager vos clichés sur cette promenade en suivant ce lien :


http://www.trivago.fr/mennetou-sur-cher-234826/visite-guidee-de-la-ville/cite-medievale-1551853


vaba alias Amélie membre de Trivago


 


 

Melle Bulle 04/06/2012 08:36



Merci beaucoup ! Je vais répondre à votre invitation très bientôt ! Bonne journée !