Lettre outre-tombe, 2 mars 2007

Publié le par Bulles à la Gomme



Mon âme s'est noyée dans la mer du monde,

Des rives dérivant sur l'écume marine.
Le vent s'en mêle, le coeur du monde tremble,
Ton silence me tue.

Eternel

Je voudrai crier ma haine, mais je pleure ma colère,
Mes regrets, ton absence.

Demain, je m'en irai peut-être
Vers toi qui parles aux étoiles.
Nous marcherons ensemble,
Je ne craindrai pas la mort
Tu me guideras vers notre astre.

Mais je manque ton courage ,
Toi mon ange
Et je touche ta lumière,
Parfois, si proche.

On ira au clair de lune,
Dans tes yeux brillera l'écume
De nos coeurs enflammés.

Je veux toucher ta paix,
Je veux caresser ta lumière
Je veux calmer ma colère.

Encore de mornes journées,
Encore un cri qui déchire mes rêves,
Encore un cauchemar dans mon sommeil.

Tu me manques tant et tant.

Mais la frontière universelle
Nous sépare, elle, cruelle
Prison de mon ombre à moi-même.

Donne-moi ta force pour avancer,
Ton courage pour encore brûler
Ta douceur pour aimer,
Ton sourire pour donner.

Toi mon âme,
Toi mon Ange.


Ambre

Publié dans Handmade

Commenter cet article